Puis-je réaliser mon EcoCocon en auto-construction ?

Notre souci premier est de nous assurer de la mise en œuvre correcte du système, pour garantir à nos clients une construction performante et sans défaut. C’est pourquoi nous faisons poser les éléments EcoCocon par nos partenaires charpentiers, que nous formons aux spécificités du montage de notre système, apportant ainsi la garantie d’une mise en œuvre conforme, au travers d’une garantie décennale notamment.

De par sa simplicité de mise en œuvre, EcoCocon se prête très bien à l’auto-construction sur des petits projets de type maison individuelle. Exceptionnellement, et selon le niveau de compétences du client, nous pouvons proposer une prestation d’accompagnement pour lui permettre d’assurer lui-même l’exécution des travaux.

Est-ce que ça brûle ?

Nous avons hérité de notre histoire certaines de nos idées. Parmi elles, celle qu’une maison en paille, ça brûle !
Un exemple très simple pour défaire cette légende : le papier, on sait tous que ça brûle. D’autant plus s’il s’agit de pages très fines, comme celles d’un annuaire. Or, dans un incendie en général, l’annuaire, lui, ne brûle pas !
Eh bien il en va de même avec la paille. Cette croyance qu’une maison en paille peut facilement s’embraser s’est construite sur l’un des traumatismes de notre histoire : les feux de grange, où était stockée la paille… en vrac ! Essayez de mettre le feu à une botte de paille et vous comprendrez toute la différence… Enfin non ! N’essayez pas ! Mais regardez plutôt cette video de nos éléments de murs EcoCocon soumis à une flamme de chalumeau.

Si cela ne suffit pas à vous convaincre, consultez plutôt l’attestation de résistance au feu, et le classement des panneaux EcoCocon : B-s1,d0 , soit combustible ininflammable (B), à faibles émanations de fumées (s1) et sans projections de gouttelettes ni débris enflammés (d0).

Consultez ou téléchargez l’attestation de résistance au feu.

Des insectes, peut-être ?

Le risque que des insectes se développent dans la paille lors de la mise en œuvre existe ; cela peut arriver si le taux d’humidité devient trop important sur une durée prolongée. C’est pourquoi la mesure du taux d’humidité est un élément clé du contrôle qualité du produit, de la fabrication à la mise en œuvre sur chantier. Cependant il faut savoir que le développement d’insectes n’est qu’un problème mineur et ponctuel, et que ceux-ci sont éliminés facilement en évacuant l’humidité de la paille grâce à une bonne ventilation.

Enfin, la paille est issue de l’agriculture biologique ; cela lui confère une meilleure résistance naturelle à l’humidité, grâce à la pellicule de cire qui se forme sur la tige. Cette couche protectrice disparaît sur la paille issue de l’agriculture conventionnelle sous l’action des fongicides.

De la même manière, la biodégradation de la paille biologique est deux à trois fois plus lente que la paille traitée chimiquement.

Alors de la moisissure ?

Tout l’intérêt de l’enveloppe EcoCocon est qu’elle est perspirante : cela signifie que tout en étant étanche à l’air, elle reste ouverte à la diffusion de vapeur d’eau, ce qui permet d’évacuer celle-ci au travers de la paroi.

Une attention particulière doit donc être portée lors de la conception sur les qualités perspirantes des parements afin d’éviter toute condensation à l’intérieur du mur (ce qui est d’ailleurs vrai pour tous les matériaux et n’est pas propre à la paille uniquement).

Des essais en laboratoire ont montré que les EcoCocon résistent bien au développement de champignons et moisissures, dans des conditions d’humidité élevée sur des durées prolongées.

Voir l’attestation de recherche biologique.

Et si le loup souffle dessus ?

La structure EcoCocon est conçue pour être autoportante, et antisismique. Elle est dimensionnée dans les respect des Eurocodes 5 « Structures bois ». Un élément standard peut supporter une charge statique de 35 kN par mètre linéaire. Des éléments structurels spécifiques (linteaux, colonnes, éléments contreventés) permettent de supporter les charges particulières : ouvertures, charges dynamiques… et bien sûr grands méchants loups !

Comment passe-t-on les réseaux ?

Selon le type de parement choisi pour l’intérieur, les réseaux peuvent être passés dans un vide technique, ou à même la paille, selon une procédure bien précise, dans le cas d’une finition en argile.

Nous assurons nous-mêmes la formation de nos partenaires artisans pour adapter leur technique et leur savoir-faire au système EcoCocon.

Comment fixe-t-on un meuble ou un cadre ?

Le parement intérieur pourra sans problème supporter le poids d’un cadre, ou d’un meuble léger, qu’il s’agisse d’enduit à l’argile ou de panneaux de bois ou autre. Pour la fixation de mobilier fixe, plus lourd, il suffira de prévoir une platine de support qui sera elle-même fixée aux montants d’ossature, voire même de fixer directement les meubles à l’ossature.

Copyright © 2017- PHS- Building Naturally Swiss